L’entretien de la maison à l’automne

Selon la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL), inspecter régulièrement votre maison et en faire un bon entretien, c’est tout ce qu’il faut pour protéger votre investissement. Étant une période charnière entre l’été et l’hiver, l’automne est particulièrement propice aux inspections et aux réparations.

entretien-maison-automne

L’extérieur de la maison

Dans un premier temps, inspectez bien la toiture. Repérez les bardeaux soulevés ou abîmés et remplacez-les. Examinez l’état des solins, du puits de lumière et des joints d’étanchéité. Nettoyez les gouttières et portez une attention particulière à la descente pluviale : faites couler de l’eau afin de vous assurer que rien ne l’obstrue. Colmatez les fissures et observez attentivement la fondation. Si une fissure court jusque dans le sol, réservez les services d’une entreprise spécialisée. Vérifiez l’état du revêtement extérieur. Recouvrez la partie extérieure du climatiseur et coupez l’alimentation électrique. Assurez-vous que la pente du sol autour de votre maison permet d’évacuer les eaux pluviales loin des murs de fondation. Entreposez vos meubles extérieurs, préparez le jardin et protégez les jeunes arbres ou les arbustes. Il est recommandé de ramoner la cheminée une à trois fois par année, selon l’utilisation. Assurez-vous qu’il n’y a aucune branche ou aucun nid d’oiseau à l’intérieur de la cheminée. Coupez l’eau. Débranchez et videz les boyaux d’arrosage, fermez l’alimentation en eau des robinets extérieurs et purgez-les.

L’intérieur de la maison

Demandez à une entreprise spécialisée de faire l’entretien de votre générateur de chaleur (fournaise) ou de votre installation de chauffage : tous les deux ans pour un générateur fonctionnant au gaz et chaque année pour un appareil au mazout (huile). Lubrifiez la pompe de circulation du système de chauffage à eau chaude. Vérifiez les portes et les fenêtres. Assurez-vous que les portes et les fenêtres sont bien calfeutrées et remplacez les coupe-froid s’ils sont brisés. Enlevez les moustiquaires des fenêtres afin de permettre à l’air provenant de l’installation de chauffage de prévenir la condensation. Un bon nettoyage des tapis, carpettes et rideaux contribuera à améliorer la qualité de l’air ambiant.

Vérifiez les avertisseurs de fumée et de monoxyde de carbone ainsi que les alarmes de sécurité et remplacez les piles. L’important est d’assurer la sécurité de votre domicile et de parer aux imprévus de la saison froide.

(Source : SCHL)