Séparations à l’amiable…

Lorsqu’une pièce vous semble trop vaste ou qu’elle est destinée à plusieurs usages, il faut parfois redoubler d’ingéniosité pour séparer l’espace. « Diviser pour mieux régner » ? D’une certaine manière…

separations-amiable

Ériger un mur ou un demi-mur est bien sûr l’une des options les plus efficaces, mais la réalisation des travaux et le caractère définitif de la chose peuvent s’avérer dissuasifs. Qu’à cela ne tienne ! Il existe d’autres façons de faire, il suffit d’un brin d’imagination. Certaines solutions n’exigent aucun outil, tandis que, pour d’autres, vous risquez d’avoir besoin d’une perceuse, d’un tournevis ou d’un simple marteau.

Comment imposer ses limites ?

La seule manière dont vous disposez l’ameublement peut contribuer à diviser l’espace. Une table console, adossée à une causeuse, délimitera la zone de circulation. Même chose avec une étagère ou une bibliothèque. Un store ou une tenture, accrochés au plafond, sur une poutre ou dans un encadrement, peuvent aussi créer une cloison tout en contribuant à la chaleur du décor.  Un grand vase, seul ou dans lequel vous aurez déposé quelques branches ou une magnifique composition florale, pourra lui aussi faire office de barrière. Il faut impérativement tenir compte  de la sécurité lorsque vous prévoyez mettre en place une séparation comme celles suggérées. Si vous avez de jeunes enfants en pleine phase d’exploration, des bambins plus âgés, mais plutôt turbulents, des animaux pas toujours obéissants, ce projet mérite peut-être d’être reporté, voire oublié. Dans le doute, n’hésitez pas à consulter un expert en design ou en décoration.